Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/03/2013

Résurrection?

Bonjour mesdames et messieurs.

Serai-je de retour? Ou ceci n'est-il qu'un passage fortuit, qui n'aura pas de lendemain? Grande question, j'avoue que je ne le sais pas moi-même.

Mais bon, pendant quelques temps je n'ai pas vraiment ressenti le besoin de raconter ma vie ici, je préférai la vivre. (sans déconner! ...)

Pourquoi ce message, pourquoi maintenant? C'est très simple.

Récemment, je me suis mise au Roller Derby. Et ce sport, c'est une drogue. Une addiction. Je m'y suis mise ya un peu plus d'un mois, et j'ai l'impression de vivre derby, de manger derby, derby derby derby. C'est assez fou, je dois avouer que je ne m'y attendais pas trop. Je ne sais pas ce qui se passe dans mon petit corps, papillons dans le ventre, tout ça. C'est genre un coup de foudre mais avec un sport. Heureusement que j'ai un mec formidable qui comprend, parce que ça peut être source de conflit... :)

Et du coup, comme ce sport n'en est encore qu'à ses balbutiements en France, et que je soûle beaucoup trop mon entourage avec ça, je me dis que mes diarrhées verbales sur le derby, vaut mieux que je les déverse ici, ça évitera de faire chier tout le monde.

Alors ne t'inquiète pas, si par hasard tu suivais mon blog il y a de ça quelques mois voir années maintenant, je monte toujours à cheval, hein. Je reste celle que j'ai toujours été. Le derby en plus.

Et tu me diras : mais pourquoi ce sport? ... Bah c'est pas très compliqué, en fait. Je cherchais un autre sport en plus du cheval. Je voulais un sport un peu physique, type box ou équivalent. J'ai cherché, mais rien ne m'a vraiment motivé. Le Roller Derby, depuis que j'ai vu le film Bliss dans l'avion en revenant de mon voyage au Canada en 2010, m'avait toujours un peu intriguée, sans vraiment que je cherche à creuser. Pour moi c'était un de ces trucs un peu rock'n'roll que seuls les US peuvent avoir.

Puis j'ai entendu parler des Paris Roller Girls sur Le Mouv'. Sauf qu'elles s'entraînent super loin de chez moi, infaisable si je veux pouvoir avoir une vie. Donc j'ai continué mon chemin... Jusqu'à ce qu'une copine me dise qu'une amie a elle en fait dans une nouvelle équipe... Je suis donc cordialement invitée à un entraînement. Où tout le long je n'ai eu envie que d'une chose : enfiler des patins. 

J'en faisais un peu étant petite avec mes frères, ma mère aimant bien ça nous ayant appris quelques trucs. Et j'ai toujours adoré les sports dits "de glisse", le snowboard et le ski pour ne pas les citer. Du coup ça coulait un peu de source...
Du coup me voilà, équipée, motivée à mort, avec mes collègues de ma nouvelle équipe, les Panthers. J'ai déjà validé les 3/4 de mes minimums skills en un peu plus d'un mois. J'ai pas vraiment de mérite, juste quelques années de ski (les sensations sont très similaires) et les bases enseignées par ma mère.

Bref, du coup, j'vous tiens au jus, parce que je crois que mes diarrhées verbales derbyesques ne font que commencer. 

normal_rollerderby-poster1.jpg

 

Commentaires

I kiff you :)

Écrit par : Ilse | 25/03/2013

Les commentaires sont fermés.