Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/03/2013

Quelques règles...

Avant toute chose, et avant de vous raconter notre super scrimmage d'hier, expliquons les bases du Derby. Pour faire très simple : en roller Derby, il y a deux équipes de 5 joueuses : 4 blockeuses et une jammeuse. Le but est que ta jammeuse passe le plus de joueuses adverses (chaque joueuse passée donnant un point à ton équipe à partir du 2e tour de la jammeuse), et qu’à l’inverse la jammeuse adverse passe le moins de joueuses de ton équipe possible. 

Le jeu se joue en deux périodes de 30 minutes découpées en jam. Chaque jam fait au maximum 2min, sauf si la lead jammeuse (la première à avoir dépassé le pack au premier tour) décide de terminer le jam avant. Dans ce cas, on dit qu’elle « colle » : elle tape sur ses hanches avec ses deux mains. 
Les blockeuses sont réunies en « pack » (ensemble des joueuses éloignées de moins de 3m les unes des autres), et le pack additionné à une distance de piste jusqu’à 6m devant et 6m derrière la dernière joueuse représente la zone d’engagement. Aucun block blockeuse-jammeuse n’est autorisé en dehors de la zone d’engagement (sous peine de pénalité block out of play), par contre les jammeuses peuvent se blocker entre elles où elles veulent.

zone engagement.jpg



Ensuite, il y a de vraies règles (70pages à lire, rien que ça), si tu veux vraiment jouer un jour il faut les lire absolument, c’est inévitable et indispensable ! Notamment au niveau des pénalités et ordres des ref (arbitres) : quel signe représente quoi, quelles sont les fautes autorisées ou pas, etc… Voici une liste non exhaustive des principales fautes :

-          Cutting : quand tu sors de la piste et que tu rentres sans respecter les règles, c’est-à-dire en re-rentrant soit devant le pack soit devant la blockeuse qui t’a sortie.

-          Skating out of bounds : quand tu dépasses des joueuses en patinant en dehors des limites de la piste

-          Block out of play : quand un block blockeuse-jammeuse est initié en dehors de la zone d’engagement. (quelle que soit la personne qui initie le block)

-          Block out of bounds : quand un blockage est initié alors que l’une des deux patineuses est en dehors des limites de la piste

-          Tous les blocks initiés avec des parties interdites : coudes (elbow block), avant-bras (forharms), tibia, mollet (low block) etc… C’est important à savoir car ça arrive vite : tu te casses la gueule, une fille te tombe dessus, t’es pénalisé pour low block… Ainsi va la vie du derby ;)

-          Tous les blocks initiés sur des parties du corps interdites : dos (ce qui arrive souvent quand la jammeuse arrive un peu trop vite sur le pack), avant bras, tête, bas des jambes, etc.

Ceci n’est qu’une très grande simplification des choses, mais c’est pour comprendre le principe.

derby-refs.jpg

 Il faut savoir que pour un scrimmage, il faut 7 refs, et une quinzaine de NSO (Non Skating Official)... Je connais pas encore le détail des différents postes et rôles de tous, mais chacun a une tâche précise. 5 ref pour voir les fautes, et 2 pour indiqur lead et non-lead jammeuse. Pour les NSO, des score keepers, des gens qui s'occupent de la prison, des penalty keeper, etc. Je vous ferai un petit article explicatif quand j'aurai pris le temps d'étudier en détail le truc...

Commentaires

Bah pour un scrimmage tu peux faire avec un peu moins d'officiels... c'est surtout pour les matchs que c'est hyper important :-)

Écrit par : Betty Garbage | 19/03/2013

Les commentaires sont fermés.