Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/05/2013

Derbylove, derbyrêve.

Dans le derby, les équipes vivent, les équipes meurent. On ne compte plus les tentatives de création d'équipe qui ont échoué à l'arrivée de l'hiver, les explosions pour cause d'embrouille à vie.

Je suis toujours triste d'entendre les histoires qui peuvent se raconter, d'une équipe à l'autre, à l'intérieure d'une équipe... La grande famille du derby a ses limites. Dans n'importe quelle équipe, dans n'importe quelle association, dans n'importe quel groupement d'êtres humains, il y a des désaccords. C'est normal, ça assure un équilibre. Dans le monde politique, sans opposition on serait en régime totalitaire. (j'ai frôlé le point Godwin)

Mais des fois, ça dérape. Tu sais pas vraiment comment, ni même pourquoi. Les dérapages parfois se calment de suite, d'autres fois moins. Parfois, une petite remarque peut déclencher un ouragan, et une insulte ne rien faire. Une personne peut devenir paria du jour au lendemain. D'autres peuvent faire beaucoup de crasses et ne pas être touché(e)s. C'est curieux, l'être humain.

Le derby n'échappe pas à la règle. Et en France, du fait que le sport soit encore jeune, c'est encore plus récurrent, encore plus vrai. Parce que rien n'est réglé, tout le monde fait un peu encore ce qu'il veut.

DaddysRollerGirls884.jpg

J'espère vraiment que ce sport arrivera un jour à sortir de l'underground malgré les galères et les problèmes. Je ne comprends pas comme une seule et même passion d'un sport ne suffisent pas pour que les gens passent au dessus de leurs querelles personnelles et les conflits d'intérêt pour être constructifs et travailler au développement de ce sport.

Les grosses équipes en sont encore à devoir refuser des membres parce qu'ils n'ont pas assez de créneaux de salles. Certaines grosses équipes n'ont même pas de gymnase tout court. Le sport explose, mais il reste underground auprès des mairies. La France est frileuse. Elle l'a toujours été. Des querelles n'aideront jamais les mairies et autres autorités nous prendre au sérieux. La plupart du temps, ça nous desservit. L'union fait la force, bordel!

Quand tu vois les équipes américaines qui veulent aller aux JO, qui ont leurs locaux à elles, qui ont une vraie reconnaissance, tu te mets à rêver. Et pourtant, elles aussi ont leurs problèmes. J'espère qu'un jour, nous aussi on aura notre Bonnie Thunders qui passera sur CNN.J'espère qu'un jour, le FROG aura autant de pouvoir que le UKFTDA en Angleterre. J'espère qu'un jour, nous aurons la possibilité d'organiser de vrais championnats de France. J'espère qu'un jour, le derby sera considéré comme un vrai sport au même titre que le rugby par exemple.

J'espère que les galères actuelles du début ne seront que temporaires. J'espère que dans 10-20 ans, si j'ai une fille, elle pourra faire du derby si elle le souhaite, sans que ça ne pose problème à personne, même si elle est mineure. Sans que le fait de trouver un toit pour l'association soit un problème récurrent. Sans que il y ait le stress que dans 6 mois, la ligue n'existe plus. Que ce soit évident, comme si elle faisait de la natation ou du poney.

img_05111.jpg

Commentaires

Ahh tout d'abord quel plaisir de trouver un blog français dédié au roller derby ;)
Deuxièmement je suis complètement d'accord que les querelles de groupe prennent le relais sur ce sport déjà méconnu, j'ai fait partie pendant peu de temps à une toute petite team dans la région parisienne (dont je tairais le nom),mais à peine la team a été crée qu'il y avait des groupes, des histoires de jalousie et le coach qui est au final partie Oo
Personnellement j'ai dû arrêter le derby pour des raisons financières mais aussi à cause de mes études. J'aimerais vraiment reprendre dès que j'en aurais l'occasion, mais je ne sais pas si je retournerai dans cette team alors que c'est la plus près de chez moi et que les autres sont sur Paris et ses alentours... Bref tout ça pour dire que je trouve cela dommage que ce sport soit "sali", abandonné par certaines joueuses à cause de certaines histoires infantiles...

Écrit par : delphine | 21/05/2013

Les commentaires sont fermés.