Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/08/2013

Old one.

Ceci fut mon premier message de blog, que j'avais à l'époque écrit pour le blog de mon ancienne équipe avec qui j'ai commencé l'an dernier (Les Panthers). Il a été le précurseur de ma derby Tourette qui a mené à ressusciter ce blog. Le message a été enlevé du blog des Panthers depuis, à ma demande, tout simplement parce qu'au moment de la cission, je voulais un peu faire une pause, m'effacer et oublier.
Mais finalement, je l'aime bien ce post, mon tout premier entraînement de 5h, mes toutes premières situations de scrimmage (je captais QUEDAL), tout ça après à peine 4 entraînements, sans numéro, sans derby name... Un grand moment, que le relis avec émotion, 6 mois plus tard. Damn, je me rends compte qu'en 6 petits mois (dont 4 d'entraînements), j'ai fait du chemin!

Je souhaitais donc vous le faire partager malgré tout, ce post sera donc à présent sur mon blog et non sur le blog des Panthers (qui entre temps de toute façon ont trouvé de bien meilleures plumes que moi ;) ).

 

Je suis une toute petite fresh meat des Panthers, Seulement 4 entraînements à mon actif. Je viens vous raconter de mes petits yeux tous naifs tous neufs notre big méga entraînement du dimanche 3 Février...

Donc ce dimanche 3 Février, on a eu un gros évènement chez les Panthers, un méga entraînement assuré par plusieurs demoiselles des Paris Roller Girls, j'ai nommé Krapule, Princesse Bitch, Bully Bunker, Sailor Blood et Demi Déesse, ainsi que par RedVolta de la Boucherie de Paris (oui, tout ça). Dans les participantes, une bonne partie des Panthers donc, mais aussi les Brats, les Succubes, des Fresh Meat des PRG, et mêmes quelques mecs qui se sont perdus... Un bon gros paquet de personnes, ça faisait du monde sur le track!

Moi qui découvre encore le monde du derby (je suis toujours à la recherche de mon derby name d'ailleurs), J'ai pris une bonne grosse claque dans ma gueule. Le Off Skate fut bien hardcore comme il faut, au bout de 10min t'en chie, et c'est que le début. Et là tu te dis "mais COMMENT je vais tenir?!". Tu cours, tu lève les genoux, tu mets les talons aux fesses. Un fois que t'as bien couru, tu fais la chaise infernale contre le mur, avec les rollers dans les mains que tu lèves et tu descends (la chaise n'étant pas suffisante seule, non non non.) Et pour finir, abdos et gainage. De quoi bien te rappeler l'existence de tous tes muscles, et surtout ceux que t'avais oublié. Et puis les meufs des PRG qui faisaient tout ça tranquille genre c'est trop simple, de quoi à la fois te mettre les nerfs et à la fois te donner un but à atteindre!

DSCN0858.JPG

Oui on était un peu crevées...

Une fois bien échauffées (pour ne pas dire crevées), on met (enfin) les rollers aux pieds. Les coach vérifient les protèc'. Evidemment, j'avais oublié de mouler mon protège-dent tout neuf. Lose. Là je sens que ça pue la merde pour moi, et que l'entraînement va me passer sous le nez. Sachant que j'ai sacrifié un dimanche en amoureux et que je me suis levée aux aurores pour prendre le train, CERTAINEMENT PAS. Heureusement, Betty Garbage avait ramené la cafetière, J'ai donc moulé mon protège-dent dans le café chaude. Moi qui aime pas le café... Tant pis. C'est soit derby soit vomi (enfin pas vraiment mais presque), le choix fut vite fait.

On a donc ensuite enchaîné pleins d'exercices, en particulier les minimums skills, tels que freinage en chasse-neige (je maîtrise pas encore, j'ai pris 2-3 nanas dans la gueule et quelques murs, ce fut assez risible, je m'excuse auprès de celles qui ont pris mon gros corps dans la face), arrêts en T (là ça va mieux déjà), marche sur les stoppers, etc. On a aussi fait le truc de on tombe sur un genou et on se relève direct (les MS exigeant que tu te relèves dans les 2sec...), on tombe sur l'autre genou et on se relève, et on enchaîne. Au début, tu fais ta belle genre "ouaaaiiis faciiiile". Au bout de quelques minutes tu galères un peu plus à te relever. A la fin tu te laisses carrément tomber tel un moustique finissant sa course sur un pare-brise de voiture, et tu te relèves façon éléphant. Bref, t'as pas la classe, tu souffles, t'en chies, t'es toute rouge... Mais bon, au final t'es là pour ça hein? Et puis on est toutes dans la même merde. (les photos en sont la preuvent et ne mentent pas, sisi)

DSCN1307.JPG

Une petite paceline <3

Bref, on a appris énooormément de trucs de technique, toutes les bases indispensables à toute vraie derbygirl. En plus, comme nos coachs étaient plusieurs, y'en avait toujours une pour venir t'aider et t'expliquer quand tu galérais (comme moi, donc.) Du coup, on a toutes vachement appris. Perso, en l'espace de quelques heures j'ai déjà bien progressé. Et même si tu galères, t'es tellement concentrée et passionnée qu'au final tu vois pas le temps passer. Enfin si, au bout de 3h d'entraînement tu commences à regarder l'horloge quand même, tu sens ton corps qui commence à te dire d'aller cordialement te faire foutre... Mais tu t'en fous, pas grave, tu continues.

Ensuite on a bossé les packs, toucher 3 de tes coéquipières, tout en checkant la coach qui t'indiquait un chiffre avec les mains que tu devais crier, tout en se positionnant correctement sur le track... beaucoup de choses à penser en même temps, j'ai beau être multitask j'ai parfois un peu de mal... Ca viendra. (mais si, on y croit.)

On a fini par des scrimmages. Mon premier scrimmage, j'étais toute émue! Et bah comme toute première fois, ça a fait mal. Mais au contraire de beaucoup de premières fois, c'était teeellement cool! Alors oui, j'ai fait des grosses fautes, oui j'ai fini en prison (prise par le jeu moi j'y vais hein, et les règles on les oublie un peu du coup... Heum. Mais c'est parce que c'est le début. Mais si.) Donc j'ai fait pleins de bêtises mais j'ai aussi fait mes premiers blockages, appris pleins de règles, chui tombée évidemment mais ça c'est pas grave. Par contre, comme c'était mon premier, la moitié du temps je comprenais rien (ça va trop vite!!!), je tentais juste de bloquer la jammeuse adverse et faire ce qu'on me disait, ce qui n'est finalement pas si mal. Notre équipe (composée d'un mélange de panther et de freshmeat PRG) s'est bien pris une branlée, même si j'ai absolument aucune idée de combien de points on a pu gagner ou pas (j'suis encore pas trop callée sur le sujet...) Mais on s'en fout en fait. On s'est bien marrées, on a appris pleeeeiinnns de choses, on s'est bien marrées (oui encore) bref un bon moment, vive les scrimmages!

DSCN1494.JPG

Ouuuhh le joli ForArms que je fais!

Par contre, après ces 6 heures d'entraînement intensif, j'ai beau être sportive, dès qu'on s'est refroidies on a toutes senti la douleur dans chacun de nos muscles, et l'appréhension du lendemain... Pour le coup moi j'me suis étirée à mort. Lundi a été difficile mais moins que prévu grâce à ça. Sauf peut-être au niveau des abdos. Ayant pour conséquence que j'éternuais comme une mauviette et que j'avais l'air d'avoir un ballet dans le cul quand je riais. Pour moi ça a duré 2 jours, pour d'autres ça en a duré 3 ou 4...

Mais on a eu beau en chier, je crois pouvoir dire haut et fort et au nom de toutes : on est prêtes à remettre ça dès que l'occasion se représentera!

Un méga grand merci aux supers Coach des PRG et de la Boucherie qui nous ont tellement toutes faites rêver (On dit "pas de star système entre nous", n'empêche que quand tu les vois sur leurs patins bah tu rêves bien d'atteindre leur niveau hein), un grand merci également aux filles qui se sont jointes à nous... Chacun a appris grâce aux autres.

En résumé : un grand moment derby!

Commentaires

Aha :) Je suis tellement d'accord avec toi ! J'attends l'article des un an de pratique :)

Écrit par : Grumpy Wheely | 18/08/2013

Les commentaires sont fermés.