Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/12/2014

Têtes Brûlées, Téléthon, et Roller Derby World Cup

Ces dernières semaines ont été bien occupées… Deux « matchs » + un coccyx en moins, youpi !

D’abord, le 22 Novembre avec l’équipe régionale IdF des Têtes Brûlées, nous sommes parties à Clermont Ferrand affronter l’équipe régionale Rhône Alpes des Sales Gosses pour leur évènement Jam Stram Gram… C’était mon premier match « officiel » avec public, présentation des joueuses, etc etc. Bonne ambiance (malgré le cri de guerre « Nananananère » très agaçant des Sales Gosses :) ), nous étions 11 à les affronter, de quoi bien s’amuser et profiter à fond.

roller derby,téléthon,tête brûlées,roller derby world cup,world cup

En arrivant, on a pu assister à une partie du match des Auverniaks contre les Chambér’Hyène, c’était sympa à voir aussi. Les deux équipes sont « jeunes » mais ont du potentiel, de ce que j’ai pu en voir.

Nous jouions donc le 2e match de l’évènement. Un joli roster composé de Banshees, PRG, Psyko Quads. Un bon petit « melting pot » qui, malgré le fait que nous ne nous connaissions pas du tout, a pas mal tourné ! Le match a été serré tout le long, avec le « lead » sur le match qui est passé régulièrement des Sales Gosses à nous… Nous nous sommes finalement inclinées d’une 40aine de points je crois, la fin du match nous a fait défaut, la fatigue…

Sur un niveau plus personnel, après 4h de voiture j’avoue avoir eu les jambes un peu coupées, j’ai pas été au taquet tout le long du match… J’ai manqué de réactivité, c’était frustrant. J’ai eu du mal à tenir mes murs, mes hits étaient moins performants que d’habitude... Peut-être était-ce aussi parce que mes adversaires étaient meilleures ? Quoiqu’il en soit, c’était frustrant. Par contre, j’ai jammé 2 fois je crois, et j’ai réussi à avoir le lead une des 2 fois, j’ai callé mon jam avec un timing parfait, c’est déjà ça de pris… Mais bon, jammer c’est sympa de temps en temps, mais ce n’est pas mon rôle « principal » et je n’ai pas la volonté que ça le soit. Comme je l’ai déjà dit plusieurs fois : être jammer majoritaire c’est une pression à gérer, chaque erreur coûte, etc. C’est le cas aussi en bloqueuse, mais dans une moindre mesure. Et puis quand tu bloques tu mets en place des stratégies, t’es avec tes copines, bref… Je préfère.

roller derby,téléthon,tête brûlées,roller derby world cup,world cup

Ouaaaiiisss j'ai le leeeaaadddd (Coucou Pink Arsenik! :) ) - image copyright Fabien Lelu

Donc c’était un petit week-end clermontois bien sympa, les Sales Gosses, du peu qu’on a pu discuter avec elles, sont sympas, l’organisation de l’event était nickelle, et on a passé une bonne soirée. Bon la nuit au Formule 1 c’était un peu glauque, mais bon… C’était pas cher. Et puis j’ai pu jouer avec Soxx, Kill Belle, et Sam’U, c’est trop bien de jouer avec les copines ! (et c’est vachement plus sympa quand elles sont dans ton équipe…)

Ensuite, il y a deux semaines, j’étais à cheval, la jument a eu peur, demi tour, je vole, chute sur le coccyx. Ca fait donc 2 semaines que j’ai mal au cul, ce qui m’a empêchée de m’entraîner (greuh ><).

Malgré tout, samedi dernier il y avait un match mixé au profit du Téléthon chez nous (comme l’an dernier, souviens-toi) et j’ai décidé de jouer quand même malgré mon cul de travers. J’ai donc dû subir le crash pad moche, mais qui, quand même, m’a bien sauvé la vie. Une nouvelle fois, nous avions invité des copines de différentes équipes parisiennes. Nous étions donc mélangées PRG, Gueuses, Psyko, et Banshees. Et il y avait même une joueuse qui s’est déplacé depuis Caen ! Et puis niveau officiels, nous étions aussi gâtés : Dire Wolff (certifié WFTDA niveau 2, donc) est venu gentiment nous reffer.

roller derby,téléthon,tête brûlées,roller derby world cup,world cup,jam stram gram

Je jouais dans l’équipe blanche, qui avait un goût de Têtes Brûlées, avec Kill Belle, Perfidy, Stubborn Joy… J’avais un peu peur pour mon cul au début, mais finalement, ça s’est bien passé. J’ai eu mal 2-3 fois, mais c’était de l’ordre de quelques secondes, le temps que le nerf se manifeste, on va dire. Globalement en tant que bloqueuse je me suis sentie plus à l’aise que pour les Sales Gosses, par contre niveau jam… La honte totale. J’ai jammé 2 fois, et sur les 2 fois, j’ai fait 3 fautes… Clockwise, back block, et blocking out of bounds… La première est une tentative de Eat The Baby ratée, j’ai voulu sortir la jammeuse adverse, sauf que je l’ai faite reculer sans faire exprès, et hop, clockwise dans ta face. Le 2e j’avoue ne pas trop avoir compris parce que pour moi j’ai tapé sur le côté sur une zone légale, m’enfin j’ai peut-être mal vu avec la vitesse… Et le dernier, c’était Blondie Carnage qui s’acharnait sur moi à vouloir me garder dehors, tel un petit taureau furieux. Au bout d’un moment j’en ai eu marre, j’ai répondu (réflexe de bloqueuse), elle est tombée, sauf que bah… Mes pieds étaient dehors, j’ai pas fait gaffe. Alleeeeez mange ta faute !

J’étais pas contente du tout du tout, du coup j’ai arrêté de jammer, au bout d’un moment faut arrêter les dégâts hein. Surtout que c’est ce genre de conneries qui donne des points gratos à l’équipe adverse (ce qui fut le cas ici). C’est ça d’avoir un jam ref super fort, ça te fait la bite. (vous me pardonnerez l’expression) Et tant mieux. Mais du coup, va falloir que je bosse tout ça, ça va pas du tout…

Malgré tout, l’ambiance de l’équipe blanche était bonne tout le long, on s’est vraiment bien marrées sans se prendre la tête. Merci à notre capitaine et notre Alternate (aka Kill Belle et Miss Gadin) d’avoir directement posé l’esprit dans ce sens, c’était vraiment cool.

 

roller derby,téléthon,tête brûlées,roller derby world cup,world cup,jam stram gram

Le roster de l'équipe blanche :)

Au final, les équipes étaient plutôt équilibrées, du coup le score est resté serré tout le long. Mais malgré mes points offerts à l’équipe adverse, on a gagné, je sais plus de combien, 134-155 je crois, un truc comme ça.

La soirée a été une réussite, et franchement, vivement l’an prochain ! (enfin si j’ai l’argent pour revenir en France à temps...)

Pendant ce temps, ce week-end se déroulait la Word Cup. On l’attendait depuis un an et demi, elle est enfin là. Pendant notre match Téléthon, la France jouait contre l’Argentine. Le speaker qui était venu gentiment pour l’occasion (Fred, speaker officiel des Lutèces Destroyeuses), a fait une description en direct du match de la Team France en même temps qu’il commentait notre match. Déception quand on a su qu’elles avaient perdu… J’étais persuadée que les Argentines étaient largement prenables. N’ayant pas vu le match j’aurai aimé savoir pourquoi ça n’a pas marché… M’enfin ça n’empêche qu’elles ont super bien joué tout le long, et n’ont pas à rougir de leurs performances.

roller derby,téléthon,tête brûlées,roller derby world cup,world cup,jam stram gram

Et dimanche, avec Purple Ta Race qui squattait chez moi pour le w-e, on s’est offert le pass du dimanche pour voir les demi-finales. J’ai été bluffée par la défense incroyable des Australiennes, en particulier Calamity Maim qui m’a impressionnée par ses qualités de bloqueuse, elle était PARTOUT. Sachant qu’elle fait partie de la Victorian Roller Derby League, soit la ligue que je souhaite intégrer quand je serai en Australie, il me taaarde encore plus d’y être ! ;) Elles ont réussi à battre aussi les canadiennes pour terminer 3e du championnat, chapeau.

roller derby,téléthon,tête brûlées,roller derby world cup,world cup,jam stram gram

Premier marquage de point des Australiennes face aux américaines...
Petit oiseau si tu n'as pas d'aile...

On a pu aussi admirer les "jeunes" joueuses de la Junior Roller Derby Association, où une petite française a pu jouer (Capucine - je mets pas son nom entier au cas où, et je connais pas son derby name). J'avais déjà vu son nom passer plusieurs fois, elle joue à Lorient si je me trompe pas. Et bon. On peut être rassuré, la relève du roller derby en France est sacrément assurée... Parce qu'elle a bien joué la "petite"! (qui me foutrait probablement une raclée en vrai, admettons-le) Et d'ailleurs, c'est la relève du Roller Derby en général qui est sacrément assurée, parce que les p'tites jeunes là, elles étaient super fortes, et avaient largement leur place à cette coupe du monde!

Les Anglaises quant à elles ont brillé comme d’habitude. Les Canadiennes ont repris du poil de la bête depuis le SuperBrawl (souviens-toi), mais malgré tout n’ont pas réussi à gagner. Je n’ai par contre par vu la finale Angleterre-USA, qui apparemment était épique… Les Anglaises ont perdu mais ont réussi à garder un écart de 100 points avec les Américaines, soit le score le plus serré de tout le tournoi… (A savoir que les Américaines ont gagné un match 854 à 6 contre la Norvège … Violence du score…)

Et surtout, surtout. Cette World Cup a marqué la fin de carrière de deux grandes joueuses, à savoir Smack Daddy de l’équipe du Canada, et Kamikaze Kitten, de l'équipe d'Angleterre mais aussi des London Rollergirls. Qui a signé un tout dernier jam incroyable face aux Américaines.

Une page se tourne…

Les commentaires sont fermés.