Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/03/2016

Ca rame.

Salut salut!

Comme à chaque fois je me réveille et ça fait plus d'un mois que j'ai pas posté. Bon en même temps entre le derby le boulot et la recherche d'une maison pour nous deux parce qu'on en a assez des cas sociaux de coloc'... Bref.

Donc je vous annonçais que j'étais tout juste sélectionnée dans les Queen Bees... Mais jusque là en match j'ai rempli les rang de notre équipe C, je nomme les Notorious V.I.C.'s (il est tellement classe ce nom!!). Un petit "tournoi" est organisé tous les ans par les équipes locales appelé "Open Battle". Des "matchs" (c'est supposé être des scrimmages vu que c'est qu 2x20minutes, mais bon... Quand ya tous les refs, du merch, de la musique, la corde, du public, pour moi en dehors du temps de jeu c'est quasiment un match hein). Il ya 3 semaines nous avons joué contre les South Sea Sirens de Frankston au sud de Melbourne, et le week-end dernier c'était contre les North Side Roller Derby Death Stars. L'équipe jouait aussi le matin contre Geelong mais n'avait pas besoin de moi pour celui-là. (Je ne fais que les "renforcer" en cas de manque de joueuse :) )

help.gif

Ce petit coup de pouce dont les copines ont toujours besoin :p

Pour ce premier match contre les Sirens (qui étaient jusqu'à présent une des meilleures équipes locales), on ne savait pas du tout à quoi s'attendre. Elles s'entraînent ensemble depuis plus longtemps que les Notorious VICs qui sont une équipe toute nouvelle, sont réputées pour être fortes... On savait que malgré tout on avait une carte à jouer mais on ne partait pas du tout gagnante. Ici quand tu fais partie des joueuses les plus expérimentées et de meilleure niveau, tu joues au minimum un jam sur 2 au moins au début le temps d'assoir le score. Ca peut même aller jusqu'à faire 2 jams sur 3 sur le track. Il y a quelques années j'aurai dit que j'allais mourir, maintenant c'est "meh, whatever". Facile. Je tiens 3h scrimmages tous les samedis sans soucis, à tourner parfois à 5 ou 6, donc franchement 2 jams sur trois ça se fait bien. Bref. DOnc on ne savait pas du tout à quoi s'attendre... Et on a été agréablement surprises. On met en place les stratégies vues et revues aux entraînements (même si je m'entraîne avec les queen bees, je connais ces stratégies et me suis entraînée avec la majorité des joueuses de toute façon l'an dernier). Parfois ça marche, parfois ça marche pas, mais grâce à nos super jammeuses de fou on a réussit à tenir les jammeuses adverses assez longtemps pour scorer petit à petit. Le jeu en face n'est clairement pas structuré et elles ont moins d'expérience en murs en box ou triangle. Notre jeu n'est pas parfait (cette ligne intérieure bordeeeel!), certaines joueuses ne sont pas encore hyper résistantes en mur, mais globalement ça tient pas mal et on s'en sort avec une jolie victoire 154 à 81 (je crois - un écart de l'ordre de 70 points quoi). Surprise générale, personne ne s'y attendait et certainement pas les Notorious VICs! Bah oui chez les VRDL c'est un peu l'équipe toute neuve que certaines voient comme l'équipe poubelle... (coucou les egos de certaines joueuses! - de tout niveau hein, et ça vient plus d'en bas que d'en haut... --")

200.gif

Gonflées à bloc elles ont donc débarqué sur ce 2e jour beaucoup plus sereines. Grâce aux transports en commun ici qui sont tout pourri le dimanche j'ai pas pu assister au match contre Geelong (je n'y jouais pas parce qu'elles n'avaient pas besoin de moi pour celui-là, mais je voulais encourager), du coup je peux pas trop en parler. En tout cas elles ont aussi gagné 162 à 104. Geelong jouent beaucoup à l'ancienne: gros hits mais peu de jeu d'équipe. L'enjeu face à ce genre d'équipe est surtout de garder son calme et d'éviter les fautes... Ca a été manifestement pas toujours évident de ce que j'en ai compris mais malgré tout elles ont aussi plutôt bien assis leur victoire :)

North Side se présentait comme notre adversaire le plus coriace: elles ont aussi gagné tous leurs matchs jusque là et ont exactement le même type de jeu que les VRDL, avec plus d'éxpérience. Ca s'avérait donc être un de nos matchs les plus challenging. Comme je n'étais que "backfiller" (je remplissais les rangs quoi), on me dit au début du match que je risque de ne pas jouer beaucoup parce que les capitaines veulent construire le jeu d'équipe. Pas de soucis, c'est le jeu ma pauvre lucette, je suis une Queen Bee (ce qui est une chance!) Je vais pas non plus faire ma princesse. LE match commence, l'écart se creuse, 44 à 20, la bench manager Sasha nous fait "bon les filles, changement de programme, on perd donc on va envoyer le paté. Victoria, you're on". (Gros moment de fierté quand je suis censée être "le pâté" :D Bon ils le disent pas comme ça ici mais c'est l'équivalent quoi ^^).

prepa physique.gif

Quand tu te prépares à aller envoyer le pâté

Ici (comme dans toute équipe compétitive j'imagine) la stratégie c'est quand il faut gagner, t'aligne tes meilleures joueuses au maximum, quitte à ce que les moins fortes restent sur le banc quasiment tout le match. Ca s'appelle la compétition, c'est comme ça (et certaines ont du mal à s'y faire - en même temps pour avoir été à cette place c'est pas ultra fun hein...). Au final pendant ce match j'ai fait un jam sur 2. Ca a été serré tout le long, un match comme on les aime. Enfin sauf au niveau des pénalités où on a toutes été en box un peu trop (des deux côtés). Je m'en sors avec 4 fautes, dont des putains de destructions de pack, elles m'énervent ces fautes là, ce sont des fautes d'inattention! C'est lors de ces matchs que les faiblesses ressortent, et là clairement on a vu les failles de l'équipe: en plus des fautes un peu trop élevées, reformation parfois un peu lentes, quelques stratégies manquantes notamment en cas de power block (aka quand notre jammeur est en prison)... Mais c'étais vrai aussi de leur côté. Au final on a maintenu l'écart mais on n'a jamais réussi à le rattraper complètement... Sauf au dernier jam, power jam pour nous, notre jammeuse enchaîne, le score se ressert dangereusement pour les Death Stars... Et là, erreur bête de Pi qui arrive un peu vite sur le mur adverse, block mal placé, back block, power jam pour elles... Dammit. On finit perdantes sur un score de 121 à 102, les Notorious VIC's n'ont pas à rougir de leur jeu... Et ça vaut une revanche ;) De façon plus personnelle, mise à part les fautes, j'ai vraiment kiffé ce match. J'ai réussi à placer deux trois mouvements classes, et j'ai réussi à corriger 2-3 trucs sur lesquels je bosse ces derniers temps. Même si c'est loin d'être parfait, c'est sur les petits progrès comme ça qu'on se rend compte qu'on avance quand même. On va aller faire un scrimmage contre elles le 17 avec les Queen Bees, ça sera intéressant de voir la différence de résultat... ;) (en moyenne en scrimmage l'équipe A bat l'équipe B d'environ 200 points, et pareil pour l'équipe B contre l'équipe C).

beyonce proud.gif

Quand t'as réussi à placer un truc sur lequel tu bosses depuis des mois

Parce que oui, depuis que j'ai été sélectionnées chez les Queen Bees, je rame. Clairement je suis dans le bas du panier et je le savais. Malgré tout mentalement c'est pas évident tous les jours de voir que t'es une des moins fortes (et que potentiellement tu peux gicler au prochain quarter, surtout que par en dessous ça pousse pour pouvoir intégrer les Queen Bees...). Je me bats je me bats mais parfois j'ai l'impression que ça ne vient pas assez vite. Ce match m'a permis de me prouver à moi-même que en un mois j'ai déjà progressé et pris encore du niveau. Il y a deux semaines je me suis faite gueuler dessus parce que j'avais pas fait tout ce qu'il fallait sur le track. Ca refroidit sacrément... Et ça m'a retourné la tête pendant les 3h de scrimmage (parce que oui, c'était pendant un des premiers jams évidemment). J'ai fini en crise d'angoisse à pleurer (et puis bon c'était pas la bonne période du mois en prime, j'accumulais...), une fois que la crise d'angoisse était passée ça allait mieux. J'en ai parlé à ma capitaine qui m'a rassurée que c'était juste que pour le moment l'équipe était pas encore structurée et que c'était normal que je sois un peu paumée par moment sur le track. Ouf. Mais du coup je me dis que ma tête vénère à vouloir faire mieux ça doit soûler tout le monde alors j'ai décidé qu'à présent j'allais être plus positive. Pas me reposer sur mes lauriers, juste me rappeler que j'apprends et que je peux pas tout réussir d'un coup (SI SEULEMENT) (mais ça serait chiant en même temps). Ca fera des vacances à mes coéquipières (et à moi-même) et ça peut aussi éviter de me coûter ma place dans l'équipe, le comportement compte autant que le niveau de jeu...

On a un match prévu contre Sydney le 3 Avril, il me tarde. Plus quelques autres joyeusetés plus tard, mais rien n'est confirmé officiellement encore alors... Ca sera pour la prochaine fois ;)

that's all folks.gif