Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/08/2013

En attendant la rentrée...

Je reviens de 2 semaines de vacances bien remplies : un petit w-e à Londres (billets payés généreusement par ma boîte, mon boulot a des fois des avantages : avoir des réunions à Londres...), puis un petit tour à Bordeaux, puis à Royan (où j'ai pu assister à un petit bout de leur Jumping International, où je me suis prise à rêver de refaire du concours... Entre le derby et le poney, l'an prochain sera l'année des compétitions je crois. Et de ma banqueroute aussi.), et enfin la Bretagne.

Déjà, pour ceux qui voudraient dire du mal : il a fait BEAU. Et au moins on a pu dormir la nuit et vivre la journée, contrairement à Bordeaux où j'ai cru mourir de chaud.

149661_137458712974625_1165302_n.jpg

Etant pas loin de Brest, avec Dolly Prane on a pu aller faire un petit entraînement avec les Brest Metropole Océane qui nous ont gentiment accueillies, nous petites débutantes. En plus, une demoiselle de Cologne (ancienne de Rennes) s'est aussi jointe à nous, genre que des filles super fortes, et nous, toutes timides au milieu...
Heureusement, c'était un entraînement "cool". Enfin cool... Pour elles, quoi. On a principalement fait des exercices d'agilité sur patins, entre autre pour apprendre à mieux traverser un pack, en slalomant autour de plots au sol : tu passes en aigle d'un côté puis normal de l'autre, chaque plot représentant en quelque sorte une joueuse. Ensuite, on a eu droit à des petits exercices pour améliorer nos cross overs (tu tournes en faisant un crossover que d'un jambe, dans le sens derby puis anti derby, ou alors tu tournes en tirant une copine qui essaie de te retenir au max) (c'est bien fatigant mais très instructif), puis des paceline pour s'entraîner à bloquer. Et pour finir, une situation scrimmage, avec un mur et une jammeuse qui essaie de passer avec une bloqueuse qui l'aide. Autant, tout le long je sentais que je galérais un peu plus que les autres mais ça allait, autant dans la situation scrimmage j'ai juste... Servi à rien. Je faisais des blocks positionnels et je recyclais comme je pouvais, mais à part ça, c'est tout. Comme on tournais, j'ai fini par tenter de jammer (j'ai pas eu trop trop le choix, je voulais pas trop à la base), jusqu'à ce que je me prenne ZE block, où j'ai littéralement volé, retombée sur l'épaule qui a gentiment fait un beau "crack crack". Au final j'ai rien eu (mon corps a des ressources cachées!) mais du coup j'ai préféré m'arrêter là (en tant que jammeuse) avant de vraiment perdre une cheville ou une épaule.

Au début de mon aventure derbyesque, je voulais être jammeuse, maintenant je me pose un peu plus de questions... J'ai l'impression de manquer beaucoup d'agilité, d'endurance, et j'en passe... J'ai l'impression d'être bien plus utile en tant que bloqueuse, en particulier celle qui court après la jammeuse... Enfin bref, on verra le jour où on devra vraiment jouer...

Et après, on est allées prendre un verre, où j'ai pu m'extasier devant les prix dérisoires brestois des boissons (puis de l'immobilier).

 

1013201_10151760506213996_942916749_n.jpg

Ils sont beaux les bateaux <3

Sinon, on a aussi un peu patiné dans le petit village breton où on était, c'était sympa comme cadre. J'arrive toujours pas à faire l'aigle par contre... Un problème de positionnement de poid du corps, entre autre. Je pense que au delà du fait que j'ai des genoux pourris, je suis pas assez musclée dans ce sens. Bah oui, le poney, ça te muscle les adducteurs (pour fermer les jambes), mais pas du tout les fessiers! (pour ouvrir les jambes quoi - mes connaissances en anatomie sont réduites, faut pas m'en vouloir). Mais j'y crois. Mon autre lubbie du moment, c'est de tourner en rond dans le sens inverse de d'habitude. pas si facile que ça... Quand aux crossovers arrière, ils commencent doucement à venir, maintenant que j'ai compris quelle jambe va où.

En dehors de ça, la nouvelle équipe d'Argenteuil s'organise, se trouve un nom, tout ça... Je n'ai rien le droit de dévoiler pour le moment (et pourtant dieu que je trépigne!) Mais d'ici 2 petites semaines, je pourrais vous en dire plus. En tout cas, c'est assez excitant de créer une nouvelle équipe... Tellement de choses à faire! Wait and see... :)

21/07/2013

Jurassic Track et autre bordel

Samedi dernier, nous sommes allées avec Stubborn joy et Dolly Prane au match des Lutèces Destroyeuses, un bon petit double header comme on aime : Jurassic Track. Les Petites Frappes (équipe B) affrontaient les Knee Breakers On Wheels de Belfort, et les Encastreuses (équipe A) affrontaient les Cannibal Marmots de Grenoble.

972049_630321073653695_1574937617_n.jpg

Copyright Lutèces Destroyeuses

je vous aurai bien fait une belle analyse détaillée comme Kozmic bruise fait pour ses matchs, mais bon, je suis pas Kozmic Bruise (alors que pourtant, j'aimerai bien patiner comme elle), et surtout, je me souviens pas des détails exacts (mémoire de poisson rouge bonjour!). Bref, je vous raconte ce dont je me souviens, les grandes lignes quoi.

Les Petites Frappes ont perdu, mais pas de beaucoup. Elles ont fait énormément de progrès depuis leur premier match (ou en tout cas le premier où je les ai vues jouer), mais il reste des grosses faiblesses qui leur ont fait défaut. Des blocks encore trop souvent inefficaces (mais je m'y suis tellement reconnue. En mode VAZY JY VAIS J'LA DEFONCE... Fail.), un manque de coordination dans le pack, de nombreuses fois où elles n'ont pas laissé passer leur jammeuse... Et surtout, surtout. LA LIGNE INTERIEURE. Les filles de Belfort ont beaucoup trop souvent eu le lead parce que les Petites Frappes ne tenaient pas leur ligne intérieure. j'en trépignais de rage dans mes gradins. D'ailleurs le mec à côté de moi était content parce que comme je commentais tout et que je hurlais des "LA LIGNE INTERIEURE PUTAIN" (oui c'est inutile. Mais ça défoule.) le monsieur me posait des questions après et je lui expliquais :) Bref. C'est dommage que les Petites Frappes aient eu ce gros défaut, d'autant plus que les demoiselles de Belfort ont fait beaucoup de fautes, ce qui aurait vraiment pu être à leur avantage... Ah well. Ca viendra ;)

999983_630321626986973_1685042856_n.jpg

Copyright Lutèces Destroyeuses

Ensuite, les Encastreuses. Qui ont gagné contre les Cannibal Marmots. Alors les Cannibal Marmots, elles aussi ont pas mal enchaîné les fautes. Sauf qu'à l'inverse des Petites Frappes, les Encastreuses ont su le mettre à leur profit. On a même la demoiselle 2Gr (pas réussi à voir son derbyname) des Cannibal Marmots qui s'est faite carrément exclure du jeu, parce qu'elle a fait 7 Majors. 
[Petite apparthée de meuf chiante]
Je vais parler en général, ça ne vise en rien cette demoiselle 2Gr que je ne connais absolument pas. Mais certaines joueuses ne prennent pas forcément les règles au sérieux, et personnellement (mais ça n'engage que moi), je trouve ça dommage. Les règles ne sont pas là pour faire chier, mais bel et bien pour que tout le monde soit en sécurité. C'est con de perdre une joueuse pour une histoire de coude mal placé...
[fin de l'apparthée de meuf chiante] (oui le reste du temps je suis juste une meuf formidable) (si)

Il faut quand même savoir que les demoiselles de Grenoble étaient accompagnées d'autres joueuses d'autres équipes (une de Reims et d'autres de je sais plus où - mémoire de poisson rouge, je disais.). Je doute qu'elles aient trop eu le temps de s'entraîner ensemble, donc c'est d'autant plus à leur honneur d'avoir quand même réussi à sortir un jeu présentable et coordonné. En tout, elles n'étaient que 11 je crois, en tout cas elles n'avaient pas 3 rosters prêts comme les Lutèces. Et donc avec une joueuse qui a été virée parce que trop de fautes, elles n'étaient plus que 10 nanas sur le banc. Autant vous dire que les demoiselles se sont très très vite fatiguées. Trop vite même. En milieu de seconde période, tout le monde a bien vu que les filles de Grenoble étaient exténuées. Mais elles se sont battues jusqu'au bout. Même quand une jammeuse (Dex'terreur je crois?) s'est fait viré une fois, puis deux, puis trois, pour finir sur un putain d'ascenseur de 3 Lutèces en même temps (hardcore). Elle s'est un peu vénère, et hop, misconduct, direction la case prison. J'aurai été à sa place j'aurai sûrement réagi pareil, ça s'apparentait à de l'acharnement un peu ^^ Mais bon, c'est la vie des jammeuses que de se faire défoncer la gueule sans pitié. Une jammeuse nous a quand même vraiment impressionnées les copines et moi, c'est Bloody Curly. Elle était complètement crevée, ça se voyait, mais elle arrivait à te ressortir de l'énergie de ses entrailles, c'était incroyable. Elle a eu un MVP, et elle l'a bien mérité!!!
Les Encastreuses ont quant à elles très bien joué : de magnifiques tactiques, un vrai jeu d'équipe, peu de fautes, c'était beau, c'était propre, chapeau. Elles ont largement mérité de gagner.

Petite pensée pour Magma des Cannibal Marmots, qui s'est blessée au match, d'ailleurs... Au court d'un magnifique passage de l'étoile où la jammeuse en pouvait plus. Elle a d'abord galéré pour mettre le couvre casque de jammeuse (quand tu te manges des vieux hit en même temps, c'est tout de suite plus compliqué), puis elle est tombée tout connement, et là, hop, le pied. J'ai cru que c'était une crampe au début, mais non. Je sais pas ce qu'elle a eu exactement, mais on lui souhaite quand même un bon rétablissement. 

Evidemment, un gros big up aux Lutèces qui ont encore assuré en déco et animations, elles font des trucs de fou à chaque fois, c'est hallucinant.

jurassic track.JPG

Copyright moi-même :P

J'étais contente de voir ces matchs, parce que j'ai enfin vraiment ressenti à nouveau ce besoin de faire du derby... Depuis la cission, j'avais été un peu dégoûtée de tout ça. Et là, pouf, c'est revenu. Et ça fait du bien. Mais bon, va encore falloir attendre septembre... :'(
En tout cas, même si c'est l'été et que donc il n'y a plus d'entraînement, c'est pas pour autant que je ne patine plus. Bien au contraire, comme je vous disais la dernière fois, j'en profite pour patiner dehors. Et là j'en suis à presque patiner tous les jours... J'me sens vraiment de plus en plus à l'aise sur mes patins, j'espère que ça paiera pour la rentrée et que je vais pas avoir trop perdu. Au moins, j'arrive presque à faire l'aigle (me manque juste la direction), donc c'est déjà ça de pris! Et je patine de mieux en mieux en arrière, même si j'arrive toujours pas à faire les cross overs.
Quoiqu'il arrive, j'ai au moins un bonus : tout le monde me dit que j'ai maigri. :) (vous inquiétez pas, je garde mon gros cul quand même, ya des choses qui changent pas)

Et sinon, dans les autres trucs qui changent, pour mes lectrices (lecteurs?) cavalières qui me suivent, j'arrête la demi pension sur le cheval que j'ai monté cette année. Je ne suis plus financièrement, et puis j'ai besoin de reprendre des cours, et les concours me manquent... Du coup, je vais tenter de retourner en club, dans un club à Franconville. J'ai visité les installations, elles sont pas mal, et ils sortent en épreuves Club et amateur. Et ya des possibilités de demi-pension moins cher que en écurie de proprio... On verra... Ca me fait un petit pincement au coeur de repasser en club et un gros pincement au coeur de quitter le gros Milouin, mais ces derniers temps je m'ennuie un peu à faire toujours la même chose, et les finances ne suivent plus... Bah oui, le derby ça coûte cher, entre les vêtements, le matos... Et l'an prochain, les déplacements pour les matchs!!! (oui, je suis optimiste).

Bref, du changement, pour du mieux, j'espère...

07/07/2013

T'as le style dans la street!

Chose promise, chose due, je reviens pas un mois et demi après. Gnihi.

Donc, l'été arrive, et donc le derby va faire sa petite pause d'été. Certaines équipes ne s'arrêtent pas et s'entraînent tout l'été. C'est amusant parce que le derby est, une fois de plus, un sport qui se différencie des autres. Habituellement, dans toute association sportive, les cours s'arrêtent pour les 2 mois d'été, Juillet et Août (non je précise, au cas où y'en a qui suivraient pas ou qui seraient belges. :P)

Les grandes équipes et le FROG (French Roller derby Organisation Group) ont tendance à conseiller de ne pas faire de derby l'été, pendant au moins un mois. Pourquoi? Parce que le corps a besoin de repos un peu dans l'année, de toute façon tout le monde se casse en vacances (enfin presque). Et surtout, ça évite ce qu'on appelle le "Roller Derby Burn Out". Pour ceux qui ne connaissent pas le terme, un "burn out" voici la définition de wikipedia.

Burnout is a psychological term that refers to long-term exhaustion and diminished interest in work.

Traduction : le Burnout est un terme en psychologie qui définit une extrême fatigue restant sur le long terme, et un intérêt réduit pour le travail.
Bref, trop de derby tue le derby. Donc les filles, si vous voulez suivre cet hiver, il faut y aller molo cet été!

Mais pas de derby ne signifie pas "pas de patin"! Non non non. Que neni.

danse acro patin.jpg

tu peux faire de la danse accrobatique en patins!

Au contraire : l'été est le moment rêvé pour faire du patin dans la rue, sous le soleil. Mais un problème se pose rapidement : la rue, ça fait PEUR. Bah oui, un sol plat dans un endroit vide et ouvert, c'est bien! Un sol pas du tout plat, avec des gens, des chiens, des voitures, des trottoirs, des pavés, c'est de suite vachement moins sympa... Sauf que ça a l'avantage de te décoincer du cul, et à la fois de te rendre plus à l'aise sur tes patins et de te renforcer musculairement.

Sauf que voilà, c'est facile à dire hein. Le plus important dans la rue, selon moi, c'est de savoir freiner, surtout freiner en T, et de bouger sur ses stoppers. C'est la base de la base. Car le chasse-neige, t'as pas toujours la place pour... Moi qui préférait le chasse-neige (sûrement du fait de mon expérience en ski), bah j'ai dû apprendre. Et les stoppers sont les sauveurs quand on le sent pas trop, par exemple sur certains pavés.

carnevale_milano_2012.jpg

Après tu peux même tenter dans le métro...

Ma "première fois" (à patiner dans la rue, je sais ce que vous pensez, bande de pervers) c'était environ 2-3 mois après mes premiers entraînements de derby. J'ai commencé soft : je suis allée à une réunion qui se passait à 10 min de chez moi. Je partais sereine, me disant : bah, chui à l'aise en gymnase maintenant, ça va aller tout seul. Lol. Comment dire. Ou pas, hein. J'me chiais bien bien dessus à chaque trottoir, et je parle même pas des pavés, ni des bateaux pour traverser les rues. Les freinages, bah je maitrisais pas encore bien le T dans la rue, et le chasse neige sur un trottoir étroit ça marche moyen... Autant vous dire que les poteaux ont été mes sauveurs, et les stoppers les garants de ma survie.

J'ai refait 2-3 fois, et puis y'a de ça un peu moins d'un mois j'ai fini par me décider à faire la rando "rollers et coquillages" dans Paris un dimanche après-midi. C'est vachement bien organisé, ya pleins d'accompagnateurs pour t'aider, et la circulation est arrêtée le temps que le groupe passe. Et là, t'as pas le choix, tu te poses pas de question, t'es obligé d'y aller, faut suivre le groupe. Finalement, j'ai réussi à bien suivre. 3h de rando sous le soleil, des ampoules pleins les pieds, mais un vrai décoinçage de cul. Et les copines plus expérimentées m'ont expliqué les techniques de base : les pavés, faut mettre un pied devant l'autre pour un meilleur équilibre, une sorte de fente. Pareil pour les bateaux inévitables. Mais en général pour les trottoirs, faut éviter les bateaux, et faire un pas aux endroits où ils sont bien carrés. Enfin perso je trouve ça plus facile.

patins AL.JPG

Le pantalon blanc, c'est pas une bonne idée...

Et pour finir, dernier détail qui change tout : les ROUES. Dans la rue, faut oublier les roues au dessus des 84A. Même les 84A selon moi c'est limite. Personnellement, je suis adepte des roues molles : 80A ou 78A. La différence entre 80 et 78 reste minime, et les 80A ont l'avantage de moins s'abimer. Ensuite, il faut des PETITES roues. Au début, j'avais des Pure Radar (comme sur la photo ci-dessus), 78A, 66mm de diamètre et 43mm de large. Je les avais choisies en me disant que je serai plus stable. Ouais bah j'étais plus stable mais bordel qu'est-ce que j'ai galéré pour avancer! Avec des grosses roues, t'as beaucoup moins de maniabilité (qualité pourtant indispensable dans la rue), et tu dois pousser 2 fois plus pour atteindre la même vitesse. Et oui, et aussi, important, le profil. Un profil arrondi permet d'être moins dérangé par les aspérités de la ville... Les roues les "absorbent" mieux.

Aujourd'hui, j'ai testé autour de chez moi les Kryptonics Versus d'Hawaiisurf : le pied (c'est le cas de le dire). Rien à voir avec mes Pure Radar : ça roule tout seul, les pavés passent beaucoup mieux aussi, bref, le kiff. (rassurez-vous, personne me paie pour faire de la pub -j'aurai bien aimé- c'est une simple constatation de ma part, moi petite newbie). 

kryptonics-vs-hawaii-black-x1-62mm-80a-intp-i-040241.jpg

photo copyright Hawaiisurf

Au final, je vais faire des randos régulièrement tout l'été, et comme ça, je serai grave à l'aise sur mes patins à la rentrée pour reprendre les entraînements. Et une fois à l'aise, patiner dans la rue c'est quand même vachement cool... Sauf les conducteurs connards, mais ça, on peut pas y faire grand chose...